Jean-Michel Frank, Lampadaire, vue 01
Jean-Michel Frank, Lampadaire, vue 02
Jean-Michel Frank, Lampadaire, vue 03
Jean-Michel Frank, Lampadaire, vue 04

Jean-Michel Frank, Lampadaire

Jean-Michel Frank (1895-1941)

Lampadaire
vers 1930

Lampadaire en bronze à patine médaille et verre. La base circulaire est en bronze à patine médaille, elle est agrémentée au dessus, de quatre quarts de verre transparent d’origine. Le fût du lampadaire est formé de huit lames de verres enchassées en bas et en haut dans des cubes de bronze de même patine. L’ensemble des parties en bronze et en aluminium sont d’origine, de même que les lames de verre. Une simple nettoyage a été réalisé. Abat-jour refait au modèle. Un certificat délivré par le Comité Jean-Michel Frank atteste de l’authenticité de cette pièce.

Hauteur du fut 174,5 cm - Hauteur totale 213,5 cm - Diamètre abat-jour 57 cm

Provenance :
- Commande spéciale auprès de l’artiste par Edward James, poéte et mécène des Surréalistes pour
sa demeure du 35 Wimpole Street, Londres.
- Donation en 1964 à la Fondation Edward James - West Dean College
- « A surreal Legacy - Selected works of art from the Edward James Foundation», vente Christie’s London, December 2016.
- Collection privée, Paris, France
- Acquis par la galerie Chastel-Maréchal auprès de ce dernier.

Références bibliographiques :
- «Jean-Michel Frank, l’étrange luxe du rien», Pierre-Emmanuel Martin Vivier, éd. Norma, Paris, 2006, pp. 110 & 307 pour des modèles comparables.
- «Jean-Michel Frank», Leopold Diego Sanchez, éd. du Regard, Paris, 1997, p. 251 pour un modèle comparable.

Partager :