André Arbus (1903 - 1969)

Rare commode dite "pantalonnière"
vers 1935-1937

Commode en parchemin d’origine et piètement laqué ivoire. Le corps quadrangulaire à ressaut central de la commode présente trois rangées de trois tiroirs superposés, bordées d’un demi-jonc. L’ensemble est entièrement gainé de parchemin d’origine. Il repose sur un piétement galbé en bois laqué ivoire. Cette commode pantalonnière fait partie des créations iconiques d’André Arbus. D’un raffinement extrême, dû à ses matériaux précieux, comme le parchemin, et aussi dû à ses proportions élégantissimes, elle incarne l’aboutissement des recherches faites par André Arbus dans les années 30 vers toujours plus de classicisme renouvelé.

Hauteur 67 cm
Largeur 154 cm
Profondeur 47 cm

Références bibliographiques
- «Le XXVe Salon des Artistes Décorateurs», Bernard Champigneulle, Mobilier et Décoration, 1935, p. 204
- «André Arbus», Bernard Champigneulle, Mobilier et Décoration, 1936, p. 100
- «Quelques créations récentes d’André Arbus», Bernard Champigneulle, Mobilier et Décoration, 1937, pp. 167 et 169
- Bernard Champigneulle, «Le pavillon des ensembles mobiliers», Mobilier et Décoration, 1937, p. 422
- «André Arbus», Mobilier et Décoration, René Chavance, 1938, p. 356
- «Cordonnier est-il toujours mal chaussé ?», Le décor d’aujourd’hui, 1938, n° 30, p. 25
- « Ensembles mobiliers », Volume IV, Éditions d’Art Charles Moreau, Paris, 1939, pl. 46
- «Mobilier français 1930-1960», Yvonne Brunhammer, Éditions Massin, Paris, 1997, p. 75
- «Les Décorateurs des années 40», Bruno Foucart, Jean-Louis Gaillemin, Éditions Norma, Paris, 1998, p. 77
- Yvonne Brunhammer, «André Arbus, Architecte décorateur des années 40», Éditions Norma, Paris, 2003, pp. 16, 28 98-99.

Partager :

© Galerie Chastel-Maréchal, 2018