Max Ingrand (1908-1969)

Lampadaire «Micro», modèle 2020, édition Fontana Arte
vers 1961

Piètement et fût en métal laqué noir et laiton doré. Deux galets de verre avec en réserve une partie sablée. L’interrupteur design en laiton est celui d’origine et il est signé «Fontana Italy». Cette sculpture lumineuse est caractéristique de la production Fontana Arte, entreprise fondée en 1932 par Gio Ponti, et dont la direction artistique est confiée en 1954 à Max Ingrand. Référencé sous le numéro 2020 chez Fontana Arte, ce lampadaire est aussi décliné en lustre et applique. Les deux galets de verre, taillés au burin, sont sablés en leur centre. A son habitude, Max Ingrand rivalise d’ingéniosité afin que le verre concentre, ou diffuse la lumière. Le matériau joue alors le rôle d’un filtre lumineux et permet une variation d’intensité, de tonalité. Ces recherches sur la lumière mènent Max Ingrand a créer des oeuvres pures d’une qualité d’exécution remarquable, à l’instar de notre lampadaire. L’interrupteur est d’origine.

Hauteur 170 cm - Diamètre 28 cm

Références bibliographiques :
- Max Ingrand, du verre à la lumière, P.-E. Martin-Vivier, éd. Norma, Paris, 2009, p. 212
- Franco Deboni, Fontana Arte: Gio Ponti, Pietro Chiesa, Max Ingrand, Umberto Allemandi, 2012, n° 388

Partager :

© Galerie Chastel-Maréchal, 2019