Jean Royère (1902 - 1981)

Suite de trois lanternes dites «Fond perdu»
vers 1950

Ces appliques en métal noirci se composent d’un montant de section rectangulaire qui forme un angle à 45° dans sa partie supérieure. Grâce à une forme de crochet, une lanterne est suspendue au bout d’un étrier. Les lanternes sont formées de cornières en métal dans lesquelles s’enchassent des plaques de verre. Ces appliques sont fixées au mur grâce à trois boules aplaties en métal noirci. Ces lanternes étaient destinées à un usage en extérieur et fonctionnaient au gaz.

Hauteur totale 151 cm - Largeur 34 cm - Profondeur 73 cm

Provenance : Maison de la région bretonne, France.

Références bibliographiques :
- Cabinet des Dessins de Jean Royère, département des Arts Graphiques, Musée des Arts Décoratifs de Paris : calques n° 3537 de 1950, N° 4625 de 1953, n° 6084 de 1956
- Mobilier & Décoration, 1955, p. 19
- Jean Royère, éd. Galerie Jacques Lacoste et Galerie Patrick Seguin, Paris, 2012, vol 1 p.35

Partager :

© Galerie Chastel-Maréchal, 2019