Michel Boyer (1935 – 2015)

Michel Boyer  est un architecte et décorateur d’intérieur. Il entre en 1957 aux Beaux-Arts de Paris, et complète sa formation à l’école des Arts Décoratifs, dans l’atelier d’André Arbus. Dès 1968, il fonde sa propre agence et travaille à de prestigieuses commandes. Lanvin, Dior, Balmain… sont sensibles à ce créateur. Luxe et harmonie émanent de ses oeuvres. Sa rigueur d’exécution le mène à de nouvelles réalisations notamment le siège social de la banque Rothschild, rue Laffite, à Paris.

Afficher la biographie complète

Michel Boyer  est un architecte et décorateur d’intérieur. Il entre en 1957 aux Beaux-Arts de Paris, et complète sa formation à l’école des Arts Décoratifs, dans l’atelier d’André Arbus. Dès 1968, il fonde sa propre agence et travaille à de prestigieuses commandes. Lanvin, Dior, Balmain… sont sensibles à ce créateur. Luxe et harmonie émanent de ses oeuvres. Sa rigueur d’exécution le mène à de nouvelles réalisations notamment le siège social de la banque Rothschild, rue Laffite, à Paris.

En 1974, il réalise l’intérieur de l’Ambassade française à Brazilia. A cette occasion il crée un modèle de lampe, décliné en deux tailles différentes. Ses nombreux chantiers à l’étranger le mènent jusqu’au Maroc où il réalise l’aménagement du bureau du Président de l’Office chérifien des Phosphates, Casablanca. Virtuose de l’acier, Michel Boyer excelle dans l’aménagement d’espaces pré- existants. S’il se distingue dans la conception d’espaces d’accueil aux volumes remarquables il s’illustre aussi dans la réalisation de lieux plus intimistes à l’instar de l’image ci-dessus représantant la partie salon du bureau du Président. Ces lampes à l’épure parfaite se composent d’une base cubique en acier laqué noir. Des tiges de section cylindrique soutiennent un important abat-jour en tissu en forme de H. Le style de Michel Boyer, entre tradition et modernité, révèle l’enthousiasme de l’esthétique 70’s.

Œuvres

© Galerie Chastel-Maréchal, 2018