Giuseppe Scapinelli (1891 – 1982)

Giuseppe Scapinelli est né à Modène en 1911. Issu d’une noble famille italienne, il est diplômé d’architecture en 1941. En 1948, il quitte l’Italie pour Sao Paulo et travaille alors comme architecte pour Francesco Matarazzo, homme d’affaires italo-brésilien qui fonde en 1946 le Musée d’art de Sao Paulo et la Biennale éponyme cinq ans plus tard. Scapinelli côtoie tous les importants paulista et travaille pour les plus grandes familles de la ville.

Afficher la biographie complète

Giuseppe Scapinelli est né à Modène en 1911. Issu d’une noble famille italienne, il est diplômé d’architecture en 1941. En 1948, il quitte l’Italie pour Sao Paulo et travaille alors comme architecte pour Francesco Matarazzo, homme d’affaires italo-brésilien qui fonde en 1946 le Musée d’art de Sao Paulo et la Biennale éponyme cinq ans plus tard. Scapinelli côtoie tous les importants paulista et travaille pour les plus grandes familles de la ville. En 1950, il fonde sa propre agence et promeut un style moderne sans pour autant oublier les principes classiques assimilés en Italie. Un article de Casa & Jardim (n° 10, 1954) qui lui est consacré le décrit ainsi : « un classique qui se rappelle être moderne – ou si vous préférez – un moderne qui n’oublie pas d’être classique.» Si ses lignes dynamiques sont influencées par l’esthétique industrielle de la streamline, Giuseppe Scapinelli propose tout au long de sa carrière des pièces d’une qualité d’exécution remarquable, propre à l’artisanat d’art.

Dans le milieu des années 1950, Scapinelli ouvre la galerie Margutta et expose alors ses propres créations comme celles d’autres artistes. Le dessin est chez lui une parfaite transposition de sa pensée. Rigoureux et précis, Giuseppe Scapinelli est en véritable harmonie avec ses artisans, dont la plupart sont des expatriés italiens.

Sa production singulière et facilement identifiable n’est pas sans rappeler le biomorphisme d’un Carlo Mollino ou le trait d’un Isamu Noguchi. La table Agua en est d’ailleurs le parfait exemple. Le répertoire décoratif de Scapinelli est empreint de sensualité. Il joue avec l’expressivité du bois, notamment grâce au caviuna, son essence préférée. Les lignes vigoureuses transcendent l’aspect utilitaire et mènent à une dimension sculpturale. Ses créations gardent l’empreinte de sa culture d’origine : lignes et formes ne sont pas sans rappeler certaines créations contemporaines italiennes.

Œuvres

© Galerie Chastel-Maréchal, 2018