Eugène Printz (1879 – 1948)

L’oeuvre d’Eugène Printz est symbole d’élégance. Sa maîtrise parfaite de l’ébénisterie lui permet une ingéniosité sans limite. Attentif aux moindres détails, Eugène Printz produit les créations les plus luxueuses de son époque.

Né le 1er juin 1879 à Paris et mort en 1948, Eugène Printz est un ébéniste et décorateur français.

Portrait d'Eugène Printz
Afficher la biographie complète

L’oeuvre d’Eugène Printz est symbole d’élégance. Sa maîtrise parfaite de l’ébénisterie lui permet une ingéniosité sans limite. Attentif aux moindres détails, Eugène Printz produit les créations les plus luxueuses de son époque.

Né le 1er juin 1879 à Paris et mort en 1948, Eugène Printz est un ébéniste et décorateur français.

D’abord formé à la copie de meubles anciens dans l’atelier de son père à Paris, 12 rue Saint Bernard, au faubourg Saint-Antoine, il s’essaie à partir des années 1920 à des créations modernes. À l’Exposition Internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925, il présente des pièces en collaboration avec Pierre Chareau. À partir de l’année suivante, il expose dans divers salons : Salon des Artistes Décorateurs, Salon d’Automne, Salon des Tuileries, et à l’Exposition coloniale internationale de 1931, il présente le bureau réalisé pour le Maréchal Lyautey. En 1932, il réalise les boiseries du salon de la fondation Rosa Abreu de Granchet à la Cité Internationale Universitaire de Paris. À l’Exposition internationale de 1937, il participe au Pavillon des Artistes Décorateurs et au Pavillon de la Lumière.

Il a eu pour clients institutionnels, entre autres le Mobilier national et la Ville de Paris, et une clientèle étrangère au Royaume-Uni, en Belgique, en Amérique du Nord, au Mexique. Il a aussi décoré les bureaux de Jeanne Lanvin à Paris ou l’appartement de la princesse de la Tour d’Auvergne.

Œuvres

© Galerie Chastel-Maréchal, 2018