Camille Roche (1894 – 1948)

Né à Paris, Camille ROCHE (1894-1948) est le fils d’Odilon Roche, artiste et marchand d’art. Dès son enfance, il démontre un grand talent pour la peinture et le dessin. En 1905, âgé de 11 ans seulement, il expose deux œuvres au Salon d’Automne. En 1912, il se rend en Italie à la Mortola puis en Tunisie avec Léon Detroy d’où il rapportera de nombreux dessins. Dès 1913, il reçoit ses premières commandes de décor, notamment pour l’appartement de Colette puis celui de Coco Chanel en 1917.

Mobilisé en 1914, il est grièvement blessé au combat et démobilisé en 1916. Après-Guerre, il entame une collaboration avec la Manufacture de Sèvres qui durera de nombreuses années, notamment durant les deux Expositions Internationales de 1925 et 1937, pour lesquelles il réalise « Le Paradis terrestre » et le « Boudoir de Serge et Camille ROCHE ».

Afficher la biographie complète

Né à Paris, Camille ROCHE (1894-1948) est le fils d’Odilon Roche, artiste et marchand d’art. En 1905, âgé de 11 ans seulement, il expose deux œuvres au Salon d’Automne. En 1912, il se rend en Italie à la Mortola puis en Tunisie avec Léon Detroy d’où il rapportera de nombreux dessins. Dès 1913, il reçoit ses premières commandes de décor, notamment pour l’appartement de Colette puis celui de Coco Chanel en 1917.

Mobilisé en 1914, il est grièvement blessé au combat et démobilisé en 1916. Après-Guerre, il entame une collaboration avec la Manufacture de Sèvres qui durera de nombreuses années, notamment durant les deux Expositions Internationales de 1925 et 1937, pour lesquelles il réalise « Le Paradis terrestre » et le « Boudoir de Serge et Camille ROCHE ». En 1920, il devient lauréat de la première promotion de la « Fondation américaine pour la pensée et l’art français », également connue sous le nom de la « Fondation Florence Blumenthal ».

Puis dans les années 30, il collabore avec son frère Serge Roche, un des plus grands décorateurs de l’époque, dont il réalise l’essentiel des décors de son hôtel particulier de la rue Las Cases et participe au décor de la plupart des commandes que Serge Roche reçoit à l’époque. Il réalise pour cela, entre autres, de somptueux paravents à fond d’or et d’argent. En 1938, il exécute un grand décor pour la villa de Lord et Lady Cholmondeley, chambellan de la Reine d’Angleterre à Juan- les-Pins.

Il est également renommé pour ses dessins de nus, de paysages mais aussi d’animaux. De son vivant, plusieurs expositions personnelles lui furent consacrées, à la Galerie Devambez en 1924 et à la Galerie Vincent en 1930. Au cours de sa carrière, Camille ROCHE participe régulièrement également au Salon d’Automne, au Salon des Artistes Décorateurs, au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts et au Salon de la Société des Artistes Animaliers.

Œuvres

© Galerie Chastel-Maréchal, 2019